EN 469 - Vêtements protection pour sapeurs-pompiers

EN 469 pictogrammeLa norme EN 469 exige des performances élevées, décrites dans 20 essais. L’essentiel de la norme est de déterminer 4 valeurs clés: Xf (flamme)Xr (radiance), Y (l'imperméabilité) & Z (respirabilité).

1. Xf1 ou Xf2: les performances à la flamme

Méthode d'essai EN 367: la transmission de la chaleur (flamme). Flux chaleur 80 kW/m2.

 Xf2Xf1
HTI Indice Transfer ChaleurNiveau 2Niveau 1
HTI24≥ 13s≥ 9s
HTI24 - HTI12≥ 4s≥ 3s

Le niveau 1 est le moins élevé, le niveau 2 est le plus élevé.

2. Xr1 ou Xr2: les performances à la chaleur radiante

Méthode d'essai EN 6942: la transmission de la chaleur (radiation). Flux chaleur 40kW/m2.

 Xr2Xr1
RHTI Radiation HTINiveau 2Niveau 1
RHTI 24≥ 18s≥ 10s
RHTI 24 - RHTI 12≥ 4s≥ 3s

Le niveau 1 est le moins élevé, le niveau 2 est le plus élevé.

3. Le niveau d’étanchéité (Y1 ou Y2)

Méthode d'essai de l'imperméabilité EN 20811

  • Y1 < 20 kPa (vêtements sans membrane)
  • Y2 > 20 kPa (vêtements avec membrane)

4. Le niveau de respirabilité (Z1 ou Z2)

Résistance à la vapeur d’eau EN 31092

Niveau Z1 > 30m² Pa/W.
Z1 indique une résistance plus élevée à la vapeur que Z2.
Ce vêtement respire moins.

Niveau Z2 < 30 m2 Pa/W
Ce vêtement a une résistance à la vapeur moins élevée.
Ce vêtement est plus respirant.


De plus, l'annexe B de la EN 469 précise la surface des ban​des à utiliser (quand l'analyse des risques l'impose).

  • B.1 Le matériau rétro-réfléchissant à caractéristique unique doit être fixé sur la surface la plus à l'extérieur du vêtement de protection avec une surface minimale d'au moins 0,13 m2 afin de permettre une visibilité circulaire par encerclement des bras, des jambes et du buste de ou des articles d’habillement.
  • B.2 Dans le cas de l’application d’un matériau fluorescent non-réfléchissant ou à caractéristiques combinées, la surface minimale du matériau fluorescent ne doit pas être inférieure à 0,2 m2.

En aggravation de cette annexe, la norme EN ISO 20471 peut être appliquée.